22ndSep

Se masturber, quel est le problème ?

Se masturber, quel est le problème ? Cette nuit, Văn Sinh N. nous a laissé un message sur le formulaire de contact de la page d’attente d’SOSPorno :

“Help me overcome masturbation. Thank you so much.”

Ce qui signifie en français :

“Aidez-moi à sortir de la masturbation. Un grand merci.”

On le voit bien dans cet exemple : cet homme appelle à l’aide…

La masturbation, c’est quoi ?

La masturbation est la recherche solitaire du plaisir sexuel par excitation des parties génitales. Elle est fréquente à l’adolescence avec l’apparition des pulsions sexuelles. Elle peut être alimentée par la recherche de fantasmes, la consommation de porno, etc. Il existe toujours un lien entre porno et masturbation, même si l’inverse n’est pas vrai.

Mais quel est le problème ?

Le vrai problème de se masturber, c’est la quête d’un plaisir centré sur soi-même, sans vraie relation ni vraie tendresse. Comme l’enfant qui suce son pouce. Cela peut engendrer une obsession ou une culpabilité qui empoisonnent ta vie !

La masturbation est aussi une fuite ou une compensation de certaines frustrations : solitude, manque d’affection, etc. Elle peut cacher une blessure secrète. Mais la masturbation n’est pas une solution. Au contraire, elle nous enferme dans le problème. C’est une fuite en avant… et pour les chrétiens, elle est un péché parce qu’elle te coupe de l’amour de Dieu, source de tout amour.

Deux tendances à ÉVITER :

1. BANALISER la masturbation comme une hygiène nécessaire ou une découverte normale et positive de la sexualité.
La masturbation n’est pas inoffensive !

2. DRAMATISER la masturbation comme ce qu’il y a de plus sale et honteux. Mais non : notre corps est beau, et le
plaisir est légitime !

Le problème n’est pas donc physique mais mental :

1. La masturbation affaiblit notre personnalité si elle devient habituelle (accoutumance). Elle affecte notre épanouissement par l’obsession sexuelle, le sentiment d’échec, ou la culpabilité.

2. Se masturber peut aussi parasiter les relations amoureuses par la recherche du plaisir individuel et jouissif au lieu de vivre une vraie RELATION d’amour et de plaisir partagé. Le conjoint pourra en souffrir profondément.

Et toi, qu’en penses-tu ? Penses-tu que ce masturber est anodin ? Viens en parler avec nous par le live chat’ de ce site (discussion anonyme et gratuite) :

Et sinon, comment s’en sortir ?

Pour aller plus loin, au sujet du porno :


Source : réponse librement adaptée d’une page de la brochure pour ados Réussir ta vie sentimentale et sexuelle, Frère Jean-Benoît Casterman, Editions des Béatitudes.

Laisser un commentaire.