Cette initiative a été encouragée le 5 avril 2020 par le Très Révérend Père Dom Jean Pateau, Abbé de l’Abbaye Notre-Dame de Fontgombault, qui a insisté pour que la prière initiale soit étendue à toutes les personnes frappées par ce fléau, ce qui a été corrigé depuis :

Cette prière est très belle. Il serait souhaitable d’étendre l’intention mentionnée à tous ceux qui sont frappés par ce fléau. De plus, si les cinq sens externes sont touchés, il en va de même des sens internes (imagination et mémoire). Bien plus, c’est le cœur même de la personne qu’il faut purifier tout en implorant aussi la force dans la tentation, qui ne manquera pas de revenir.

La veille, soit le 4 avril 2020, dans une vidéo, le pape François invitait les catholiques à prier pour que toutes les personnes sous l’emprise d’addictions puissent être bien aidées et accompagnées :

Vous avez sans doute entendu parler du drame de l’addiction. Et… avez-vous pensé aussi à l’addiction au jeu, à la pornographie, à internet…et aux risques de l’espace virtuel ? Fondés sur l’« Evangile de la Miséricorde », nous pouvons soulager, soigner et guérir les souffrances liées aux nouvelles addictions. Prions pour que toutes les personnes sous l’emprise d’addictions puissent être bien aidées et accompagnées.

Le 6 avril 2020, Mgr Jérôme Beau, archevêque de Bourges, a invité l’auteur de notre prière, lui donnant son imprimatur, à la diffuser sur Internet, en ces termes :

Lorsque vous la ferez connaître, vous pourrez inciter à ce qu’elle soit mise en page d’ouverture des ordinateurs de ceux qui la prient. Elle pourrait ainsi être récitée par beaucoup d’hommes et de femmes qui sont entravées par cette addiction.

Enfin, le 23 août 2020, la maman de Carlo Acutis, contactée avec l’aide de la Providence, nous a apporté son soutien par écrit :

Molto bene autorizzo
Antonia Salzano Acutis.
Et toi, cela te touche ? Viens en parler avec nous par chat’ !
Pour aller plus loin :